Icones, tome 1 - Margaret Stohl - true-addict
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

true-addict

Concours en cours sur le blog!!!!

Page facebook


Icones, tome 1 - Margaret Stohl

Publié par Naiky sur 29 Octobre 2013, 00:00am

Catégories : #a partir de 13 ans, #aventure, #dystopie

Icones, tome 1 - Margaret Stohl

Date de sortie : 2 octobre 2013

Editeur : Hachette Jeunesse

Titre Original : Icons

NOTRE CŒUR NE BAT QUE S'ILS L'AUTORISENT.

Tout a changé depuis ce Jour.
Ce jour où les fenêtres ont explosé.
Ce jour où l'électricité a été coupée.
Ce jour où la famille de Doloria a été frappée par la mort.
Le jour des Icônes
et de leur invasion.

Dol a été épargnée.
Elle vit une existence simple à la campagne.
Son ami de toujours lui a préparé une fête pour son anniversaire.
Son père adoptif lui a offert
un livre unique.

Mais Dol est différente. Elle a un point gris au poignet droit.
Ce n'est pas un hasard qu'elle ait survécu.
C'est une conspiration.
Et elle ne pourra bientôt
plus l'ignorer.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Fantasy / Dystopie

Oser et inventif, mais raté pour ma part...

Doloria est une jeune fille qui vit a la Mission avec son meilleur ami sans qui elle ne peut vivre : Ro. Le jour de ses dix sept ans, des sympathisants les enlèves pour les ramener a l'ambassade de force. Une fois là-bas, ils se retrouvent comme emprisonnées, avec deux autres adolescents, Lucas et Tima. Ces quatre adolescents ne sont pas comme les autres... Ils sont des enfants icônes, et pourraient fortement compromettre le pouvoir absolue que détiennent les seigneurs...

Dans ce roman, nous somme en l'an 2068. Le Jour est un jour où les seigneurs ont débarqués sur terre pour prendre le pouvoir. De ce débarquement, est arrivés treize icônes. Ces icônes on le pouvoir de détruire toutes personnes qui s'approcheraient d'elles, et son contrôlé par les seigneurs qui via ces icônes, contrôlent à présent la terre. Ils peuvent décider qui vit, qui meurt... Le monde est réduit en esclavage.

L'histoire demarre doucement, et peut-être est-ce dû au fait qu'il y a beaucoup d'information à digérer, mais je n'ai pas du tout réussi a entrer dans l'histoire. Et même arrivé à la fin, on a encore pas mal de question qu'on ne peut même pas déduire nous même. Le roman est plat de a à z, bien qu'à la fin tout s’accélère, je n'ai ressenti aucun frémissement. Zéro émotion, si ce n'est l'ennuie.

Doloria est naïve, voir passive, mais ce personnage à sa place, et bien qu'elle puisse paraitre secondaire, on se rend compte que son personnage a un rôle bien primaire. Sa relation avec Ro est ambiguë, et bien qu'on sache que tous les deux ne peuvent vivre sans l'autre, les événements ne se déroulent pas comme on le souhaiterait.

Ro et tima sont deux personnages impulsif, qui auraient pu être vraiment important et très intéressant, mais dont l'auteur a préférer laissé au second plan.

Quant a lucas, il est énervant, irritant, et inutile. Doloria et lui tombent amoureux, mais sincèrement on ne sait pas pourquoi. Il y a un coup de foudre, mais c'est incompréhensible... Du coup, même la romance retombe a plat (bien qu'il n'y ait qu'une micro-touche de romance).

En bref, je n'ai pas apprécié, et pour moi bien que ce soit osé, inventif, et bien pensé, ce n'est pas bien exposer et une idée qui aurait pu être très bien, retombe ici très vite à plat et sans intérêt.

Dommage.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents