Anno Dracula - Kim Newman - true-addict
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

true-addict

Concours en cours sur le blog!!!!

Page facebook


Anno Dracula - Kim Newman

Publié par Diana sur 27 Juillet 2013, 00:00am

Catégories : #chroniques, #a partir de 13 ans

Anno Dracula - Kim Newman

Date de sortie : 26 Octobre 2012

Editeur : J'ai lu en 98 - Bragelonne 2012

Nombre de pages : 380

Londres, 1888.

L’obscur voile de la terreur est tombé sur la capitale depuis que la reine Victoria s’est unie au sulfureux comte Dracula. Sous son influence, les citoyens sont de plus en plus nombreux à rejoindre les rangs des vampires, toujours plus puissants.

Mais la riposte ne se fait pas attendre. Dans les sinistres ruelles de Whitechapel, un assassin surnommé Scalpel d’Argent massacre les prostituées aux canines un peu trop aiguisées. Lancés dans la traque du tueur, Geneviève Dieudonné, une vampire à la jeunesse éternelle, et Charles Beauregard, espion pour le Diogene’s Club, vont devoir gravir les échelons du pouvoir. Et s’approcher dangereusement du souverain le plus sanguinaire qu’a jamais connu le royaume.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

C’est un peu la suite alternative de Dracula. Ce dernier n’est pas mort et a même réussi à devenir prince consort, jetant ses ennemis politiques dans des camps de travail dans la campagne anglaise, transformant à tout va des vampires dégénérés. Car si Dracula est un vampire puissant, il est aussi impur et n’engendre généralement rien de bien beau.

Mais la société s’y habitue. Avec bien sûr des exceptions. C’est ainsi qu’un tueur d’abord nommé Scalpel d’Argent en vient à ne s’en prendre qu’aux vampires, des prostituées de préférence.

Malgré le résumé, le centre n’est pas tellement l’enquête autour de Scalpel. Ceci n'est pas un roman policier. On connait le meurtrier très rapidement. L'aspect le plus intéressant est presque de l'ordre anthropologique: comment s'organise toute cette société, entre les nouveaux problèmes sanitaires et sociaux que peuvent entraîner l'apparition des vampires.
On y mêle le réel à l'imaginaire avec allégresse, mais tout reste assez cohérent. On croise Bram Stoker, sa femme, Van Helsing (enfin… une partie), Dr Jeckyll, Jack l’éventreur, on entend parler de Sherlock Holmes, la reine Victoria. Beauregard et Geneviève sont des personnages dans d’autres romans. On s'attache à tous ces personnages, et on accepte le point de vue de l'auteur sur chacun d'entre eux.
La fin nous laisse un peu sur notre faim par contre, mais elle est quand même plus agréable pour le lecteur que la fin alternative proposée.

Et si l’on cherche de la romance, il y en a un peu. C’est assez simple, peu tourné vers la réflexion que se posent en général les couples vampires/humains. Finalement ça mets un peu de légèreté dans l’histoire.


Les ajouts de l’édition de Bragelonne sont plutôt pas mal, et l'explication de l'origine de chacun des personnages m'a donné envie de lire les livres où ils figurent en premier lieu. Et du coup ça donne envie de lire chacun de ces livres.

Si on a lu Dracula, c’est mieux. On va mieux comprendre ce qu’ont vécu certains des personnages, leur lutte (dans Dracula réussie mais ici) perdue contre l’envahisseur. Si on ne l’a pas lu, c’est bien aussi car on découvre au fur et à mesure.

Donc dans tout les cas, allez-y ! C’est un roman complet, abordant tout un tas de sujets.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents